Conférence – Quels nouveaux modèles de rénovation et d’efficacité énergétique pour les logements et bâtiments publics ?

D

Depuis la « chasse au gaspi » des années 1970, la réduction des consommations d’énergie est une priorité nationale de plus en plus affirmée. Les lois POPE (créant des certificats d’économie d’énergie), Grenelle et de transition énergétique pour une croissance verte ont donné une impulsion forte à cette politique, fixant notamment d’ambitieux objectifs de rénovation thermique des logements et bâtiments publics. A la fois immense chantier et travail de fourmi, la rénovation thermique peine
encore à trouver un rythme industriel, pourtant nécessaire au regard de la récente hausse des prix de l’énergie et, plus encore, de la lutte contre le réchauffement climatique.

C’est pourquoi les initiatives locales se multiplient, de l’intervention directe dans les bâtiments des communes jusqu’aux plateformes destinées aux particuliers, tandis qu’apparaissent des solutions nouvelles, tel l’intracting, modèle de financement reposant sur le levier financier des gains énergétiques d’opérations en cours pour en lancer de nouvelles, ou le couplage de l’autoconsommation et de travaux d’isolation.

Pour évoquer ces solutions, la FNCCR a le plaisir d’organiser une matinée de réflexion : mercredi 12 décembre 2018, dans ses locaux, de 9h à 12h45.

Raphaël Claustre, Directeur Général d’Île-de-France Énergies, interviendra à partir de 11h00, aux côtés d’autres professionnels du secteur, sur le thème : 

“Autoconsommation, rénovation, efficacité énergétique… : quels nouveaux modèles pour l’habitat ?”

Pour vous inscrire, cliquez-ici