Interview de Rolande LABZAE – Présidente du Conseil Syndical

interview-cs-pereire

Comment est né le projet de rénovation énergétique au sein de la copropriété ?

La résidence Pereire compte 4 bâtiments. Nous avons la particularité d’avoir un copropriétaire majoritaire qui est un bailleur social (1001 vies habitat).

En 2005, le bailleur social a effectué un ravalement simple sur ses 3 bâtiments.  En revanche le bâtiment B, exclusivement occupé par des copropriétaires, n’a pas été rénové depuis 1990.

Nous étions au départ une petite minorité à nous poser la question d’un ravalement, mais le sujet n’avait pas été approfondi. Nous informions régulièrement les copropriétaires de la dégradation progressive du bâtiment et nous avions fait en sorte de les sensibiliser au changement climatique.

En 2011, avec une autre copropriétaire, nous avons intégré le conseil syndical dans l’objectif d’entamer des démarches concrètes afin de réaliser une isolation thermique par l’extérieur avec un ravalement. Dans les années qui ont suivi, le conseil syndical a beaucoup évolué et nous avons commencé à organiser des réunions d’information pour faire prendre conscience aux copropriétaires de la dégradation du bâtiment, images à l’appui. Ils ne mesuraient pas jusque-là l’ampleur des dégâts.

C’est finalement en 2013 que la copropriété a pris le virage de la rénovation. Nous avons commencé par réaliser un Diagnostic Technique Global. Les résultats, sans appel, ont fait ressortir l’ensemble des pathologies de notre bâtiment. C’est à ce moment-là que l’ensemble des copropriétaires a eu un déclic.

Tout au long du processus, c’est l’intérêt général de la copropriété qui a guidé les prises de décisions du conseil syndical, et ce n’est pas simple compte tenu notamment de la grande hétérogénéité de la situation financière des copropriétaires.

A quel moment avez-vous fait appel à Île-de-France Energies ?

Début 2016, nous avions trouvé un architecte qui nous avait fait une offre de conception, mais nous ne savions pas trop où nous allions. Nous avions le sentiment d’être en roue libre et de ne rien maîtriser de notre projet de rénovation énergétique.

En parallèle nous nous sommes rapprochés d’Ile de France Energies qui a mis en avant l’importance de pouvoir s’appuyer sur un spécialiste de la rénovation en copropriété et qui pouvait répondre aux problématiques financières de tous les copropriétaires. Ces conseils avisés nous ont décidé à faire appel aux équipes d’Ile-de-France Energies pour porter notre projet.

Nous recherchions une société qui soit en mesure de nous accompagner tout au long de notre projet, de façon globale et qui en même temps nous implique dans toutes les prises de décisions.

Que vous a apporté Ile-de-France Energies ?

Ile-de-France Energies a tout pris en charge. Tout au long du projet, les rapports ont été fluides, les propos clairs et transparents. Nous avons eu le sentiment qu’Ile-de-France Energies avait un seul objectif :  mettre en place un projet dans l’intérêt de la copropriété et surtout qui ne laisse aucun copropriétaire sur le bas-côté. Car les projets sont souvent beaux sur le papier, mais s’il n’y a pas de solution financière adaptée à chaque copropriétaire pour les mettre en œuvre, ça ne peut pas fonctionner.

Nous avons été impliqués à toutes les étapes et dans toutes les prises de décisions.  Les informations ont été clairement communiquées par Ile-de-France Energies, nous faisions en sorte de la transmettre le plus clairement possible à l’ensemble des copropriétaires.

Quel a été le rôle du syndic dans la mise en place de votre projet ?

Le syndic est intégré au sein des services du bailleur social majoritaire. Initialement, sa priorité n’était donc pas de prendre en compte les besoins des copropriétaires. Mais une réorganisation interne à 1001 Vies Habitat et la mise en place d’une direction syndic ont permis de simplifier les rapports et de faire prendre en compte les intérêts des copropriétaires même s’ils sont minoritaires au sein du groupe immobilier.

Depuis 2017, il y une très bonne gestion du projet de rénovation de la part du syndic.

Un syndic impliqué est indispensable pour mener à bien un projet de rénovation énergétique globale

Que va apporter cette rénovation énergétique pour votre copropriété ?

Il s’agit d’une rénovation énergétique globale de notre bâtiment, qui va nous permettre de gagner en confort et de réaliser des économies d’énergies.

Cette rénovation intervient sur la toiture, l’enveloppe du bâtiment, le changement des persiennes, des fenêtres, pour les copropriétaires qui ne l’ont pas déjà fait. Il s’agit aussi d’aller vers plus de modernité avec l’installation d’interphones en visiophonie, ou encore avec l’automatisation des éclairages des parties communes. Cette rénovation va aussi permettre une mise aux normes du bâtiment, notamment avec l’installation de garde-corps de sécurité sur la toiture, de trappes de désenfumage… Pour résumer notre rénovation : c’est du nécessaire, du confort, du règlementaire. Le tout permettant la revalorisation de notre copropriété.