Participez à la Semaine de la Rénocopro !

L’Anah (Agence nationale de l’habitat), Île-de-France Énergies, l’école de la Copro des possibles et la FNAIM vous donnent rendez-vous du 2 au 5 novembre 2021 pour la seconde édition de la Semaine Réno Copro.

Retrouvez tous les événements sur le site de la Semaine RénoCopro

Cette semaine de mobilisation des acteurs de la rénovation énergétique des copropriétés est l’occasion de sensibiliser les copropriétaires (plus de 9,7 millions de logements en France) sur les nombreux avantages qu’ils ont à rénover énergétiquement leur copropriété.

Cet évènement, soutenu notamment par l’ADEME, le Plan Bâtiment Durable et la Fédération Flame, réunira de nombreuses actions, webinaires et formations partout en France, à retrouver sur le site de la Semaine RénoCopro.

Un webinaire d’ouverture aura lieu le 2 novembre 2021 avec une intervention d’Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement.

Retrouvez le dossier de presse de la semaine

  • Les travaux de rénovation énergétique réduisent de 45 % en moyenne la consommation d’énergie de la copropriété et permettent de faire bondir la valeur de son patrimoine.

Pourquoi la rénovation énergétique des copropriétés est-elle si importante ?

  • À partir de 2025, la rénovation énergétique des logements dont le diagnostic énergétique est classé G sera obligatoire (F en 2028), faute de quoi ils ne pourront plus être loués. 15 % des logements collectifs ont une étiquette énergie F ou G.

  • Des aides et des accompagnements sur mesure existent pour faciliter la rénovation énergétique des copropriétés.
    Aujourd’hui les aides peuvent être fléchées directement sur la copropriété et plus uniquement sur chaque copropriétaire.

  • Dans le projet de loi de finances 2022, le Gouvernement prévoit une augmentation de 2 milliards d’euros d’aides à la rénovation énergétique des bâtiments.

  • D’après le ministère de la Transition écologique, le coût de la rénovation énergétique des logements indécents (passoires énergétiques) s’élèverait à 8 milliards d’euros mais elle engendrerait un gain de 27 milliards d’euros.

En bref, la rénovation énergétique des copropriétés apporte non seulement une solution au dérèglement climatique, mais également à la hausse du prix de l’énergie, au manque de confort subi par beaucoup d’habitants et à la dépréciation du patrimoine des copropriétaires.